Quel avenir pour les terrains de la base aérienne 217 à Brétigny-sur-Orge ?

Publié le par Démocratie génovéfaine

Cela ne fait plus de doute, le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale prévoit la suppression de la base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge à l'horizon 2012.
Fabien Micou, candidat du MoDem aux élections cantonales 2008 du canton de Brétigny (13,02 % des suffrages) nous alerte sur les conséquences à venir :
"Cette fermeture, si elle se concrétise, aboutira à une perte de 2500 emplois directs pour le bassin concerné.
De plus en fonction des décisions prises sur l'usage qui sera fait des terrains libérés (plus de 750 hectares), les risques, liés à de mauvais choix, sont importants, à titre d'exemple : perte de taxe professionnelle pour l'agglo., éventuelle modification des couloirs aériens, déplacements potentiellement plus difficiles, modification de l'urbanisme et de l'environnement, etc..
."
C'est pourquoi, il lance le débat et nous propose de réfléchir et de travailler ensemble à l'élaboration d'un projet porteur afin d'influer sur les décisions qui seront prises.
Il nous invite à la première réunion qui se tiendra à Brétigny sur Orge, salle KERGOMARD, rue du Guet de Saint-Pierre, le mercredi 15 octobre 2008 à 20heures 30.

Nul doute qu'il y aura affluence, ce sujet nous concerne tous en raison notamment de la proximité avec Sainte-Geneviève-des-bois et de la participation de nos deux villes à la communauté d'agglomération du Val d'Orge.

(photo : Fabien Micou)
Lien vers le site de la BA 217 de Brétigny

Voir l'article publié dans le Parisien du 25 juillet 2008

Voir l'article sur le site du Conseil général de l'Essonne
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Le collectif des riverains du centre d'essai en vol de Brétigny s'est constitué.contact : 06 06 51 90 40crcev@laposte.net
Répondre
F
COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 15 OCTOBRE 2008<br />  <br />  <br />             1 – Présentation de la situation actuelle et des éventuelles conséquences de la fermeture de la B.A. 217 et du 1er GLCAT<br />  <br />             - Situation géographique <br />             - Rappel historique<br />             - Détail des départs prévus à ce jour<br />             - Genèse de la déclaration : déclaration d’intention sans définition des conséquences, des aides apportées spécifiquement pour la fermeture de ces deux sites<br />             - Conséquences : sociales, économiques, financières, environnementales, …<br />             - Actions ( ? ) et absence d’informations des élus,<br />  <br />             2 – Discussion et propositions<br />  <br /> -         Création d’un collectif des habitants <br /> -         Envoi d’un courrier aux associations environnementales (Préparation courrier (Jean Pierre Pillon, Fabien Micou), Listing des adresses (Jean Yves Poutiers)<br /> -         Préparation prochaine réunion : 05 novembre pour ordre à Brétigny, en fonction disponibilité salle (Fabien Micou)<br />  <br /> -         Démarche définie :<br />  <br /> -         Recherche et collecte d’informations concernant ce dossier ou des projets connexes<br /> -         Renforcement de la réflexion du groupe de départ avant appel public<br /> -         Mise de côté des élus décideurs au départ,<br /> -         Création d’un site internet pour informer le public et faciliter l’échange d’informations entre les diverses parties prenantes<br /> -         Point de départ : la fermeture des sites militaires a été proclamée mais la décision n’est pas définitive.<br />  <br />  <br /> Fabien Micou
Répondre